Comment fabriquer son propre e-liquide ?

Snipp.fr E-liquide Comment fabriquer son propre e-liquide ?

Concevoir soi-même son e liquide est un moyen efficace pour réaliser des économies substantielles. Outre l’aspect financier, la création de l’e-liquide maison permet aux vapoteurs de diversifier les saveurs. Vous avez envie de réaliser vous-même votre e liquide ? Voici les différentes étapes à suivre.

  • Choisir sa base

La base est une composante essentielle dans la fabrication de votre e liquide. C’est un liquide neutre qui va déterminer le goût de votre e liquide.

  • Ajouter son booster

Cette étape consiste à ajouter de la nicotine dans votre base. La nicotine est considérée comme dangereuse dans le e liquide. Assurez-vous de bien mesurer votre dosage.

  • Choisir son arôme et mélanger

Rajoutez de l’arôme pour donner plus de saveurs à votre e liquide. Après avoir ajouté le parfum que vous souhaitez, mélangez le tout. Voilà votre e liquide est prête. N’oubliez pas de bien mesurer la quantité de chaque composante.

Avec toutes ces clés en main, vous êtes sûr de bien réussir votre eliquide maison.

DIY : quels accessoires pour fabriquer votre eliquide ? 

Pour fabriquer votre eliquide, vous n’aurez pas uniquement besoin des différents flacons, dont nous vous avons parlé. Vous aurez également besoin d’accessoires pour faire vos préparations et respecter les bons dosages. 

  • Le bécher : il va vous servir à faire vos mélanges. Il doit donc avoir une contenance suffisante. Il faut également que celui-ci soit gradué.
  • Le mini-fouet : Il est indispensable pour obtenir un mélange parfaitement homogène. Pour qu’il ne s’oxyde pas, nous vous conseillons de le choisir en inox. Vous avez bien la solution de prendre une cuillère, mais vous serez beaucoup moins efficace.
  • Les seringues : Elles vont vous servir à prélever le propylène glycol et la glycérine végétale ou la base déjà prête, si vous avez choisi cette option. Prenez une contenance de 10 ml.
  • Les aiguilles : pensez à vérifier si elles sont vendues avec les seringues. Elles seront indispensables pour prélever les différents liquides.
  • L’entonnoir : Cela sera bien plus pratique pour transvaser vos préparations, sans en perdre une goutte.
  • Un flacon : vous pouvez le récupérer sur un ancien flacon vidé et parfaitement nettoyé.

Nous vous conseillons de cliquer sur le lien du site juste ici, pour pouvoir acheter tout ce dont vous avez besoin, pour préparer votre eliquide, que ce soit du point de vue des accessoires ou des différents liquides. Vous pourrez même y trouver une pochette avec des outils, si vous êtes adepte du reconstructible. Vous aurez donc sous la main un tournevis cruciforme, un tournevis droit, un tournevis hexagonal, une pince piliers diagonaux pour bobines et une pince niper pour coils. Bien entendu, vous aurez des kits complets avec tous les accessoires déjà évoqués ici. 

Quel temps de steep pour son eliquide ?

Maintenant que vous avez tout le matériel nécessaire pour réaliser votre préparation, il est important d’évoquer un point crucial : le temps de maturation. Suivant le eliquide que vous préparez, il ne sera pas le même. 

Pour information, si vous réalisez un eliquide fruité, vous aurez besoin de respecter une semaine de steep. Si vous préparez des arômes contenant tout ce qui est caramel, épices (dont la vanille), la menthe, l’anis, le réglisse ou encore le café, vous devrez attendre 15 jours. Si vous faites un eliquide contenant du CBD (sans nicotine), respectez le même temps de maturation. Enfin, si vous faites un mélange gourmand, vous devrez carrément attendre 3 semaines.

Si vous voulez continuer vos lectures :